QR Code de l`association ASABEPILe PHYTOLAQUE ENVAHIT nos FORÊTS, à FONTAINEBLEAU notamment.Association des Arracheurs Bénévoles de Plantes Invasives

Prenons un peu de temps pour son ÉRADICATION !
 

MÉTHODES : QUE FAIRE POUR ARRÊTER L'INVASION ?
 
Nous proposons des chantiers d'arrachage été comme hiver, vous pouvez vous joindre pour une journée ou une demie-journée. Notre mode d'action a reçu l'aval de l'Office National de Forêts (ONF). Nous avons rédigé un document à télécharger : protocole d'arrachage.
 
Le mieux : vous pouvez (CO-)parrainer une ou plusieurs parcelles, seul ou à plusieurs (voir l'état des parcelles dans la page "forêt-de-Fontainebleau") où vous irez arracher ou couper les Phytolaques selon vos forces et votre disponibilité. Ceci signifie que vous travaillez sur une parcelle puis en surveillez régulièrement l'état. Prévoyez une dizaine de jours par parcelle et par an.
 
L'arrachage est la plus sûre des méthodes et peut se faire toute l'année, y compris durant l'hiver à condition d'avoir prévu de laisser des moignons visibles. Il faut arracher sous le pivot (le rizhome). Le meilleur outil est la serfouette ou la pioche de cantonnier, à lame large, pas trop lourde. Avec les plantes abattues, faites des tas que vous mettez à sécher sur place (évitez l'ombre) et mourir, si possible hors terre sur des souches par exemple. Evitez les tas trop près des chemins (2m conseillés), des chiens peuvent être tentés de lécher et devenir malades. Attention surtout aux raisins qui propagent les graines.
 
En chemin, on peut pratiquer la coupe, pour sectionner les plantes (au ras du sol jusqu'en juillet, mais dès la mi-juillet, laissez 40 cm de tige pour permettre de repérer les Phytolaques en hiver lors des séances d'arrachage). Un coup sec avec un bâton ou mieux une machette suffit. Repassez quelques semaines plus tard pour vérifier quand même le résultat. L'arrachage des plantules (très jeunes plantes) se fait sans grand effort ni outils (attention à arracher la racine pivot), mais prend du temps.

Toute la plante est toxique,  PORTEZ DES GANTS pour la manipuler (voir les questions-fréquentes) !
 
Depuis septembre 2008, environ 150 personnes ont pu s'investir. Il faut tripler ce nombre.
 
Nous ESPÉRONS ENCORE réussir (mais il faudra ensuite un suivi et aussi arracher autour de Nemours). 110 parcelles sur 170 sont parrainées. Merci de vous joindre à nous. Notre exemple dans une forêt aussi célèbre devrait inspirer nombre d'initiatives similaires en Europe occidentale et centrale.

Renseignements : JC. Perrée phyto@netcourrier.com . Site internet : http://phytolaque.wifeo.com
Chantier d`arrachage de phytolaques



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement